Sardines classiques : toujours à leur place place dans une cuisine.

Chez Passion Sardine, rien ne nous émeut plus qu'une bonne sardine confite dans son plus simple appareil. C'est l'essence même de la préparation du poisson, son traitement le plus noble pour la conserver longtemps. De la simplicité, de la finesse, un traitement manuel, une histoire et une tradition. On vous raconte.

Sardines classiques et délicieuses

Un savoir faire de production

C'est tout d'abord le talent de nos conserveries partenaires qui s'exprime. Pour ces sélections nous prêtons en particulier attention à la qualité des poissons et à la précision du travail de mise en boîte. Nous choisissons uniquement les conserveries qui respectent les règles de la pêche : entre mai et octobre sur les côtes françaises, avec une pêche régionale et un poisson frais. Ensuite, la mise en boîte doit être faite à la main, avec une attention prêtée au poisson pour qu'il soit bien disposé dans la conserve. Déjà, c'est fait avec soin, tradition et passion. Et ça on aime.

 

Une recette simple et affinée

Ensuite, la recette doit être la plus simple pour donner la place au poisson d'exprimer son goût. Huile de tournesol ou d'olive : peu importe, pourvu qu'elle soit bonne, et qu'elle soit suffisamment neutre pour révéler la finesse de la sardine. L'objectif d'une conserve est de conserver, c'est étonnant mais c'est pourtant vrai. Garder le maximum de goût et de saveur sans dénaturer, c'est pour ça que le choix des produits est essentiel. Et c'est pour ça qu'une conserve classique se déguste très bien, même longtemps après sa pêche.

Sardine millésimée La Perle des Dieux

Les éditions millésimées

Certains mois, nous vous réserverons de petites surprises en sélectionnant des éditions millésimées de ces classiques, qui s'affineront avec les mois et les années. Une sardine millésimée, c'est d'abord une sardine pêchée au début du printemps, pour ne choisir que les meilleurs poissons. Ensuite, ces poissons à la chair ferme et aux écailles argentée baignent dans une saumure, et sont travaillées à la main, évidées et équeutées. Elles sèchent tout d'abord quelques heures et sont ensuite mises en conserves pour être stockées pendant quelques mois. Elles peuvent ensuite se conserver plus de 10 ans, si on les retourne tous les six mois. Rien de meilleur que ça. Rien. Et puis ces éditions millésimées ont aussi de très belles boîtes, parfois de véritables objets de décorations que vous ne voudrez pas vouloir ouvrir. C'est un dilemme. 

Si vous voulez en savoir plus, regardez ce reportage sympa de chez Food Story.

 

Retrouvez donc tous les mois nos choix de conserves, nos sardines principalement, pour découvrir et apprécier ce qui se fait de mieux.